Introduction

Bienvenue dans une ville incarnant l’âme du Japon !

Photo par Naoki Honjô

Bienvenue dans une ville incarnant l’âme du Japon !

Bienvenue dans une ville incarnant l’âme du Japon !

Essayez de vous imaginer un paysage formé par une mer serpentant entre les terres à l’instar d’une rivière dont les rives seraient couvertes par les quartiers d’une ville où se concentreraient toutes les activités humaines. Cette mer-rivière a pour nom le « chenal d’Onomichi », et ce paysage incarne l’essence même de la vie au Japon. Depuis sa fondation au moyen-âge, la ville d’Onomichi a attiré les hommes, les biens et les richesses et a prospéré en tant que port. Une zone enclavée entre trois hauteurs et le chenal d’Onomichi concentre de nombreux temples et habitations au travers desquels courent des rues escarpées et des ruelles qui font comparer ce paysage à un
« jardin miniature ». Ce jardin miniature prendra différentes allures selon le référentiel que l’on adoptera pour décrire la genèse de la ville. Ainsi, la vue que vous aurez de la ville reflétera peut-être votre propre nostalgie du passé ; à moins qu’elle ne reflète, à l’instar d’un bonsaï, l’image en miniature que vous vous faites du Japon. Cette ville est d’une certaine façon un miroir de l’âme de ses visiteurs. Venez à votre propre rencontre à Onomichi, ville du patrimoine japonais.

Vidéo

Galerie de photos d’Onomichi

  • Présentation d’Onomichi, ville classée au patrimoine du Japon. Biens culturels constitutifs
  • Un paysage de rues escarpées et de ruelles
  • L’entrée du temple Saikoku-ji
  • Le bâtiment principal du temple Saikoku-ji et sa pagode à trois étages
  • L’enceinte, le bâtiment principal et la pagode à deux étages, tahôtô, du temple Jôdo-ji
  • Le bâtiment principal du temple Saigô-ji et le portail d’entrée Sanmon
  • La pagode du temple Tennei-ji
  • Senkoji Temple Amida Triad (Buddha Carving)
  • La triade d’Amida (bouddha Amitâbha), Amida Sanzon-zô (bouddhas gravés dans le roc) au temple Senkô-ji
  • Le bâtiment principal, le pavillon Kannon-dô, le portail principal et la tour de la cloche du temple Jôshô-ji
  • L’ancienne résidence Fukui, Kyû-Fukui-tei (Salle dédiée à la littérature) Bien culturel corporel enregistré
  • Le Jardin Sôraiken-teien
  • L’ancienne chambre de commerce d’Onomichi, Kyû-Onomichi Shôgyô Kaigisho (Musée commémoratif de la Chambre de commerce d’Onomichi, Onomichi Shôgyô Kaigisho Kinenkan)
  • L’ancien siège social de la banque d’Onomichi (Musée historique d’Onomichi, Onomichi Rekishi Hakubutsukan)
  • Takemuraya
  • Nishiyama Honkan
  • Miharashi-tei
  • Le festival Betchâ Matsuri
  • Les danses Yoshiwa Taiko Odori
  • Le festival Sumiyoshi Matsuri

Les photos ci-dessus comprennent également des œuvres d’autres artistes que Naoki Honjô. 

Naoki Honjo

Photographe

Naoki Honjô

Né à Tokyo en 1978. Licence de photographie et master en arts de la faculté des Arts de l’Université polytechnique de Tokyo. Il a obtenu le prix Kimura Ihei en 1996 pour son recueil photographique « Small Planet » qui rassemble des photographies de paysages semblables à des miniatures. Il utilise son style particulier dans de nombreux domaines tels que la publicité ou dans des magazines et ses œuvres sont exposés au Metropolitan Museum of Art de New York ou au Musée des beaux-arts de Houston.